Médiocre, stupide, idiot, irréfléchi, bête, imbécile, crétin…

Médiocre, stupide, idiot, irréfléchi, bête, imbécile, crétin... bonne2_copieDiscrimination par l’intellect

Quand le médiocre, le stupide, l’idiot bête, l’imbécile est dans une soirée, c’est qu’il s’est assurément invité tout seul ! Qui se vanterait de l’avoir convié et de l’avoir pour ami ?

On parle de toutes les discriminations : Les discriminations raciales, sociales, religieuses, salariales, discriminations à l’égard des femmes, des handicapés… des homosexuels…

Mais il y en a une dont personne ne parle et c’est la discrimination par les aptitudes intellectuelles. C’est bien un sujet qui embête.

Quelle  est donc cette discrimination ancestrale que tout le monde pratique à qui mieux mieux  sans mauvaise conscience !?

Bien au contraire !! On a d’autant bonne conscience si on se fait un devoir d’écarter très ouvertement tout ce qui ressemble de prés ou de loin à un con crétin ! C’est une évidence ! Nous nous devons  de nous entourer  de gens remarquables que nous affublons des meilleurs superlatifs  et c’est valorisant pour nous  d’avoir des gens «  intelligents » dans nos connaissances. Nous pensons être  d’autant plus appréciés que nous pouvons dresser une liste plus ou moins longue dans cette catégorie.  (Et du coup, nous en devenons leur con…)Et nous nous débarrassons rapidement de tous ceux qui nous auraient trompés sur leur capacité intellectuelle ! Oh que oui !

Mais c’est quoi l’intelligence au fond t’es pas si con ??? Voila quelques définitions :  

-Faculté de comprendre, de saisir par la pensée. L’intelligence distingue l’homme de l’animal.

-Aptitude à s’adapter à une situation, à choisir en fonction des circonstances ; capacité de comprendre, de donner un sens à telle ou telle chose.  

-Ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l’intuition. Aptitude à comprendre et à s’adapter facilement à des situations nouvelles .

-Capacité d’établir une relation de causalité entre deux événements séparés par un intervalle de plus de trois secondes. 

Toutes ces définitions me ramène à une constatation simple : Nous aimerions tous que l’on nous accepte dans le clan des «  intelligents » plutôt que dans le camp des crétins ! (ce qui n’est pas du tout idiot)

Qui oserait nous blâmer ? Nous sommes bien entendu tous dans le même cas … camp non ? Quand nous faisons  connaissance avec une autre personne, nous pouvons la trouver charmante, jolie, agréable, gentille. Cela va un temps, mais pour approfondir une relation, nous lui demandons surtout de l’ « intelligence » Nous lui demander de nous surprendre, de nous épater. Peut-être aussi de nous ouvrir de nouveaux horizons. Même si nous aimons dominer, il nous faut toujours un maitre.

Certains diront «  quoi de plus normal ??? »

Et bien oui…. L’être humain a tellement l’habitude de se tourner vers l’intelligence, vers le savoir, vers l’érudit et enfin vers la sublimation de tout cela, la divinité. (Oui j’ai osé le dire !! c’est bien un peu de divin que nous cherchons !) Se pourrait –il que nous ayons un besoin vital d’admirer, d’adorer pour évoluer ?  Ni a-t-il, dans le cœur d’un seul homme le désir d’être entouré d’idiots… sinon que pour se gratifier d’être un homme bon ?(ou plus humain ou plus intelligent)

Qui parmi nous s’aventurerait à dire qu’il aime les idiots et qu’il s’en entoure de bonne grâce ? Qui d’entre nous s’affiche avec le con de service en le désignant comme son « ami » ? (A part s’il a un besoin imminent de ses services) 

Si je vous dis tout cela, c’est que je me sens bien plus souvent idiote  qu’intelligente (et même si je l’étais, je ne fais aucun effort pour)…. que bien souvent , je me suis surprise à être écartée et à en faire de même avec d’autres …Tout cela se faisant tout naturellement par une sorte de sélection non abusive et tout à fait acceptée  par toutes les sociétés du monde. 

Alors à chaque fois que je me rends compte que l’on rit d’un  idiot  je me rappelle  qu’on est toujours le con de quelqu’un et un jour sans doute, nous aurons besoin de cet homo sapiens crétinus, pour nous sortir de la merde…. Le con, qui est toujours là souriant, qui est idiot, mais qui a toujours  la bonne clé pour ouvrir la porte de notre infinie intolérance.

Est-ce que la mauvaise foi est un signe d’intelligence ??….. Non ?  Et puis je n’aime pas ceux qui se prennent pour plus intelligent que les autres na ! )

Publié dans : Non classé | le 17 décembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Investissement

Le temps est impayable… Investissement 11_copie  

Il n’a de valeur que s’il est productif. Et pour cela il faut l’investir.  La patience n’est a conjuguée avec le temps que s’il y a un résultat, un retour sur investissement.

Quand je lis des commentaires  paternalistes et rétrogrades  critiquant  la façon dont certains utilisent leur temps,  prétextant que la seule  et unique  « famille est celle de chair et d’idéologie » …. Ça me fait hurler de rire.

L’engagement est un investissement. Celui-ci  demande du temps, de la réflexion, souvent un budget (partie la non moins importante) et des sacrifices.

Partant de ce principe je m’autorise à penser que tout ce qui me  coute du temps, de la réflexion et des sacrifices, j y tiens, justement pour ces raisons.

A partir de là, je peux dire que tout en quoi je me suis  investie,  fait partie  de moi  et j’en  suis  fière.

Puis je dire que j’y ai mis de l’amour ?

Oui  

Pourquoi penser que l’amour est si loin de l’investissement dont je parle ? Pourquoi penser que j’aime mes enfants, mon époux, mon travail  si je n’avais pas passé autant de temps, si je ne m’étais pas tant investie et si je n’avais pas décidé que cela était important pour moi ?

Pourquoi ne  devrais-je pas  penser que je suis née dans l’idée de mourir un jour et que le temps presse, que je suis obligée de donner de mon temps si précieux et donc  je me donne le  droit de profiter des biens fait de mon  investissement ?

Je sais que si ce n’est pas le cas…. C’est la dépression assurée.

Le  lien qui nous unit  les uns aux  autres  est : l’investissement !!  Ce qui donne la sensation d’appartenance est lié uniquement au fait que l’autre a investi dans la même chose (couple, famille, passion, convictions, entreprise etc.) On peut trouver une tonne d’investissements louables.  Mais cette démarche est personnelle  et ces liens ne peuvent être partagés uniquement que si l’autre y a mis les mêmes atouts où du moins un minimum de soi même. Comme il n’y a pas moyen de quantifié cela, ni de dire quel investissement est plus louable on ne peut donc pas donner une échelle d’importance ou simplement une valeur à une décision de vie.  Alors dire que tels ou tel choix de vie  est n’est qu’un leurre et qu’il n’y a que la famille qui compte,  c’est s’approprier le bien fondé d’une vie. C’est hautement présomptueux de dire cela.

L’attachement, l’amour, la passion, les convictions  ne sont que de  simples investissements et je demande la même chose aux autres… : Qu’on m’aime et qu’on me respecte pour ce que suis et pour ce que j’ai choisis.

En quelques sortes, un retour sur investissement.

Ceci dit…. j’ai investi dans la famille, et dans les convictions… je ne peux donc qu’approuver!

  

Mauvaise foi quand tu me tiens….

Publié dans : Non classé | le 11 décembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Se remettre en question

 Se remettre en question bonne01C’est très à la mode de  » se remettre en question ».Tellement à la mode, qu’à chaque petit événement de la vie

courante je lis «  je me suis remis(e) en question »

Formidable et tu en fais quoi ???

La plupart des gens n’en font rien du tout et continuent leur cheminement comme avant …. Ca devrait pourtant chambouler toute leur vie non ? Le matérialise t’il autrement ?

Pour moi ce processus résulte en général sur un changement et il m’est impossible de  continuer comme avant. Je ne peux pas faire comme si je ne savais pas. Je ne peux pas oublier ce que j’ai compris et appris. A chaque fois une partie de moi meurt, une autre renait. Il me faut découvrir des nouveaux moi. Il me faut surtout faire accepter par les autres ces nouvelles facettes de ma personne. C’est parfois plus simple d’oublier que ça ne convient plus et de continuer comme avant, histoire de ne pas bousculer l’image toute faite que les autres ont de nous…. Mais voila, je décide d’en faire part !! J’explique pourquoi je pense avoir une autre vision et surtout comment je vais l’appliquer. 

C’est alors que les donneurs de leçon arrivent et jettent leurs  » tu grandis, c’est la vie, tu évolues, tu deviens sage, tu deviens adulte, je connais et je sais tout cela et … j’ai vécu ça !  Et voila, ça devrait réconforter? Ca devrait servir à se sentir compris?

Ca sert surtout à m’ennerver !! youèp…. Me faire sauter au plafond voila ce que ça me fait ! 

Comme pour mettre  le doigt sur la plaie, là où ça fait mal je reçois en pleine figure qu’en fait j’étais une gamine et que je viens d’avancer… bref c’est « normal »

Oh mais voyons, je devrais prendre cela pour un bonheur : je suis comprise !!

J’ai pas envie d’être comprise. Chacun vit autrement. Curieusement j’ai une empathie assez développée. C’est pour cela que je doute que cela soit vraiment réciproque.

Ce message de compréhension m’oblige à m’aligner, m’oblige à adhérer à une appartenance. Je me sens en position de faiblesse… et au lieu de me sentir grandie, je me sens toute petite dans mes souliers…

Se remettre en question pourquoi alors ????…

Pour rien, juste pour le plaisir de s’entendre dire «  c’est bien, tu es un ‘ homme’ maintenant »

Je savais bien que j’étais de mauvaise foi

Publié dans : Non classé | le 13 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

à-quoi-bonisme

texte 2Ce n’est pas mon premier blog. J’en ai eu d’autres.

J’avais  des liens sympas. J’allais les visiter… et vis versa.

Et puis j’ai pris l’habitude de décortiquer ce qui s’y disait. 

J’en ai bouffé des tonnes de blogs de mamans à la maison racolant leurs histoires de bébés magnifiques…  je ne parle même pas de celles qui  étalent leurs conseils de beauté et les recettes de cuisine  (à vous donner mauvaise conscience chaque fois qu’on fait du poisson panné-purée ou qu’au lieu d’aller nager un kilomètre on préfère la sieste.)

Non non je vous parle de celles qui ont aussi dans les idéaux…. Et qui surtout ne se lassent pas de les expliquer en long et en large.

Oui, celles qui se lancent dans les méandres de la politique en poussant devant elles le berceau de leur hypersensibilité féminine ! Et que je t’y mette les << ohhh  je suis outrée !! Ahhhh quelle injustice !!!  Pardieu quel malheur >>  Faut bien se rassurer d’être conforme à la femme douce et généreuse, celle qui a du cœur et qui hébergerait tous les expulsables de France. Elles se délectent de tous les articles dénoncents le honteusement antisocial, de tous les blogs militants et  de tous sites engagés, fabriquant ainsi une forme de déontologie de la maman idéale.

Normale, elles ont été à l’école. Elles ont une opinion sur tout. Elles sont des femmes modernes qui jonglent avec  leur emploi du temps, l’éducation (il va sans dire parfaite) de leur enfant, de leur vie de couple ( non moins parfaite il va de soi) et leur incommensurable besoin de s’exprimer sur tout les fait divers de l’actualité.

Mais ça ne suffit pas ou plus !!! Il y a bien trop d’autres femmes dans le même cas !! Comment donc se distinguer de la masse montante de toutes ses femelles pensantes et en mal d’écoute et d’originalité.

Le mot est dit: ORIGINAL ; Il faut être la première !! << Ah j’ai une info que personne n’a encore divulguée !!!! >> Enfin du moins dans ma petite blogosphère, car j’ai bien eu l’info par le net, par le biais de, en fouillant là et en passant un temps débile pour être la première, la seule à l’avoir.

Jubilation

Quand les commentaires tombent << oH oHH merci pour l’information, je vais me hâter de faire passer>> ou  << Viens voir sur mon site, j’ai fait un raccourci sur ton article >>

C’est pas fini

Pour faire passer le tout, elles s’engouffrent aussi dans tout ce qui pourrait mettre leur

situation de femme parfaite, en avant. Bien sur elles sont belles, intelligentes, heureuses, et

douées de toutes les qualités qu’on peut imaginer digne d’une femme épanouie (et donc

forcement très désirable) Elles ne tricotent  plus… Elles ne brodent pas non plus!! Non elles font

de la moto, de la photo, de la libido !

Mais elles mettent un point d’honneur à dire qu’elles sont des chiantes,

insupportables et invivables ( oui oui, pour s’entendre dire << oh non tu es merveilleuse »

Au fond cela n’a pas beaucoup changé depuis le temps de nos grand-mères ….

Diantre, jamais je n’aurai imaginé que tant de femmes avaient encore besoin de cela pour se

rassurer qu’elles méritent d’être aimées, qu’elles méritent le droit d’exister ….

Ne parlons surtout pas ici d’oser être soi-même .

Quand je vous disais que j’étais de mauvaise foi !!

Publié dans : Non classé | le 11 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

Mauvaise foi

                                       Mauvaise foi melancolie_copie

Voila…

Ce blog n’a aucune autre prétention que d’être la poubelle de mes mots et maux ….

Je ferai donc preuve d’une extrème mauvaise foi comme il se doit.

A prendre au second degré!

Publié dans : Non classé | le 11 novembre, 2007 |Pas de Commentaires »

freeyourmind |
juste quelques mots... de m... |
rayanhack |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Des mots, des sentiments......
| etoile1
| la vie de